Accueil - U.S Pibrac Football Club

Aller au contenu

AccueilToutes les Infos

Tombola 2018

Ils sont là, la distribution va pouvoir commencer...



et pour bien faire, les 3 meilleurs vendeurs seront récompensés, alors ....
Resultat du Week-end




Buteurs
⚽️Yannick Ballbé
⚽️Jeremy Maye


Les rencontres du Week-end prochain


Attention risque de modification du jour et heure de la rencontre
Carnet Noir - Pibrac pleure la perte d'un monument du club
Samedi 20 Janvier 2018



La ville de Pibrac a dû avoir la gueule de bois et les larmes aux yeux en apprenant le décès de Claude Paulin. Très apprécié de tous et très impliqué, l'homme est parti ce vendredi après-midi à soixante dix-huit ans des suites d'un cancer. Il laisse derrière lui sa femme Isabelle, sa fille Marie-Ange, sa fille adoptive Olga, qu'il considérait comme son propre enfant, son petit-fils Dylan et s'en va rejoindre sa fille Caroline, décédée quelques années plus tôt. Il laisse surtout dans une tristesse infinie un club pour qui il a fait énormément et dont il est pour beaucoup dans la reconnaissance actuelle.

DHR (Régional 2) – PIBRAC fait chuter L’UNION
Vendredi 10 Décembre 2017
Alors que dans le même temps Cazères consolidait sa première place en battant Pamiers, L’Union se déplaçait à Pibrac pour tenter de rester au coude-à-coude. C’est un échec pour cette fois car c’est l’USP qui a gagné sur la plus petite des marges et qui vient titiller l’équipe de Jean Deneys (par W.H.).

La domination de Pibrac était légère mais existait bien. Plus que dans les chiffres de la possession c’est dans les occasions que les hommes de JR Badaracco se sont illustrés. Rigault et Hellard de la tête, Mattei du pied ou Charrier et ses centres tranchants tous ont donné des frissons à Paul Thouron sur sa ligne qui a vu ces ballons passer juste à côté de lui. L’envie est présente chez les "jaunes", c’est indéniable. Aux alentours de la demi-heure de jeu l’Union revient pourtant au niveau et il faut un contre heureux de la frappe de Yann Medina et une belle envolée de Florian Ait Ali sur celle de Ribes pour préserver sa cage inviolée. Que ce soit en une passe ou en deux dribbles, les deux milieux sont facilement éliminés ce qui favorise le spectacle mais déplaît aux coaches sur le banc. Du coup le jeu se durcit un peu et Stefenel en profite pour tirer un coup franc de trente-cinq mètres dont la trajectoire est quasi parfaite : le cuir s’écrase sur la transversale. Peu avant le repos, Émeric Behra dévie parfaitement pour Kevine Koumou qui pique par-dessus Aït-Ali. Avant que la balle ne franchisse complètement la ligne, Adrien Rigault sauve son équipe en taclant à temps !

Pibrac a montré plus d’envie
La réponse devra attendre le retour sur le terrain pour Pibrac. Après un corner mal dégagé par la défense Lecellier déboule à l’entrée de la surface pour envoyer une mine sur la barre......

Retourner au contenu